Sous emprise : « C’est étrange… – Pourquoi ? – Tu es mon chef… »

Sous emprise

Les violences psychologiques sont aussi anciennes que l’humanité. Domination, manipulation et dépendance. Dans les années 2000, on parlait de pervers narcissiques. Aujourd’hui, on parle de toxicité ou d’emprise, mais rien n’a changé. Quels sont les mécanismes d’assujettissement mental ? Qui prend l’ascendant sur l’autre et comment ? « L’Obs » répond à travers plusieurs histoires : entre une mère et sa fille, deux meilleures amies, un patron et son salarié ou un curé et sa paroissienne. Pour témoigner, contactez [email protected] Retrouvez l’intégralité des huit épisodes, au fur et à mesure, sur notre site.

Oscar (les prénoms ont été modifiés) a 22 ans, les cheveux roux, les yeux marron et une barbe de trois jours. Né dans le Sud-Ouest, il se trouve gentil, sportif et parfois timide.

A partir d’ici, c’est lui qui raconte :

En apparence

« J’arrive à Paris en août 2021. Cela fait trois mois que je suis à l’aise avec mon coming out. Jusqu’ici, j’ai eu beaucoup de mal à accepter mon homosexualité, qui m’a fait sombrer dans l’anorexie. L’année passée a été extrêmement difficile, car j’ai aussi préparé des concours sélectifs qui m’ont poussé à me remettre en question. J’attends beaucoup de cette nouvelle vie dans la capitale. J’en rêve depuis si longtemps, et je vais enfin pouvoir m’assumer. Pour l’instant, je n’ai jamais eu de relation.

Grâce à ma nouvelle école, je rejoins en alternance une entreprise très prestigieuse. Pendant l’été, c’est Stéphane, mon futur tuteur,

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite, profitez de nos offres dès 1€

En choisissant ce parcours d’abonnement promotionnel, vous acceptez le dépôt d’un cookie d’analyse par Google.

  • Paiement sécurisé
  • Sans engagement
  • Accès au service client

Lien source : Sous emprise : « C’est étrange… – Pourquoi ? – Tu es mon chef… »