Réforme des retraites : CGT Cheminots et Sud-Rail prêts à la grève reconductible en février

Dès “la mi-février”, une grève reconductible par périodes de 24 heures pourrait être menée à l’appel de la CGT Cheminots et Sud-Rail pour protester contre la réforme des retraites.

La CGT et Sud-Rail ont appelé mardi 24 janvier 2023 les cheminots à accentuer le rapport de force contre le projet gouvernemental de réforme des retraites, en faisant suivre une grève massive le 31 janvier en France par deux journées de débrayage les 7 et 8 février.

A lire aussi :
Retraites : quelles sont les trois prochaines dates de mobilisation contre la réforme ?

“Nos fédérations proposent aux cheminots d’agir massivement par la grève le 31 janvier, de se réunir en assemblées générales dès le 31 janvier et de mettre en débat l’intensification de l’action par une séquence de deux jours consécutifs de grève le 7 et 8 février”, ont déclaré la CGT Cheminots et Sud-Rail dans un communiqué commun. “Faute de retrait du texte”, les deux syndicats proposent encore “d’envisager la grève reconductible par périodes de 24 heures dès la mi-février”.

Une annonce qui intervient après l’appel à la grève illimitée des syndicats des remontées mécaniques pour les vacances de février, ainsi que le préavis de grève illimitée de la CGT Pétrole dans les raffineries dès lundi 6 février.

A lire aussi :
Retraites : les vacances de février menacées après l’appel à la grève illimitée des syndicats des remontées mécaniques ?

Une mobilisation très suivie contre la réforme

Le projet de réforme des retraites, caractérisé notamment par le relèvement à 64 ans de l’âge légal de départ, suscite l’opposition unanime des syndicats, qui ont fait descendre plus d’un million de personnes dans les rues le 19 janvier et appellent à une nouvelle journée de mobilisation le 31 janvier.

A lire aussi :
Réforme des retraites : plus de 11 000 manifestants à Rodez, au moins 1,12 million en France, revivez cette journée de mobilisation

Le gouvernement reste disposé à amender son projet mais ne reviendra pas sur sa décision de repousser l’âge de départ à 64 ans car cela remettrait en cause l’équilibre financier du futur système, a déclaré lundi le ministre du Travail Olivier Dussopt

Lien source : Réforme des retraites : CGT Cheminots et Sud-Rail prêts à la grève reconductible en février