Podcast : sur France Culture, Barbara en liberté

Alors que cette année marque le 25e anniversaire de la disparition de Barbara, France Culture vient de lui consacrer une très élégante série musicale. Un voyage impressionniste signé Marie Richeux, où éclate la force de vie de la chanteuse.

Barbara, encore ? Vingt-cinq ans après sa disparition, on applaudit cette fois franchement ce feuilleton musical signé Marie Richeux, qui parvient à éviter l’embûche des clichés ou des redites convenues. Un parcours non fléché en cinq étapes où, prévient la productrice, « on ne raconte pas sa vie, mais sa vie est tellement liée aux chansons qu’on le fait quand même ». À travers des traits saillants du répertoire (l’enfance, les hommes, le piano…), se dessine la trajectoire unique de l’une des toutes premières autrices-compositrices-interprètes de la chanson française, qui ne trichait ni avec les mots, ni avec son public. Barbara, en vagabonde porte bien son titre, se dégustant sans carcan et sans ordre, kaléidoscope à la fois inventif et respectueux ponctué d’un fort beau commentaire. Oups, parmi les ouvrages cités figure celui qu’on a écrit… On s’est alors demandé s’il convenait de commenter la série. Puis, parole de Barbarophile assumée, on s’est dit qu’il serait vraiment idiot de ne pas donner le seul conseil qui vaille : l’écouter.


À écouter

s Barbara, en vagabonde, sur France Culture. Réalisation : Benjamin Hû, 5 × 29 mn.

Lien source : Podcast : sur France Culture, Barbara en liberté