L’heure est-elle venue de se mettre au tir à l’arc ?

L’heure est-elle venue de se mettre au tir à l’arc ? Cette question m’a traversé la tête il y a quelques jours, après qu’une amie m’a raconté, mi-amusée mi-gênée, qu’elle venait tout juste de s’y mettre. Un choix, avouons-le, peu banal quand on habite comme elle dans une commune de Seine-Saint-Denis dense et bétonnée, soit l’exact opposé d’un écrin de verdure, terrain idéal pour décocher quelques flèches au calme.

Pourquoi le tir à l’arc ? Sa réponse va vous étonner. Parmi ses moteurs, il y a, bien sûr, l’envie de se prendre pour Robin des bois, ou de jouer les Amazones guerrières l’espace d’un instant. Mais il y a au

Cet article est réservé aux abonnés. Profitez de nos offres spéciales sans engagement.

OU

Exclusif Google : 6,99€/mois

En choisissant ce parcours d’abonnement promotionnel, vous acceptez le dépôt d’un cookie d’analyse par Google.

Lien source : L’heure est-elle venue de se mettre au tir à l’arc ?