“Le Seigneur des anneaux”, “Et la montagne fleurira”, “Vise le cœur”… Que valent les séries de la semaine ?

Une monumentale adaptation de l’univers de Tolkien, une saga estivale au relent de farigoule, un polar qui sort des sentiers battus… On vous dit tout sur ces nouveautés, à regarder à la télé ou sur les plateformes.

Sur les plateformes

r “Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de pouvoir”, saison 1 (Prime Video)

C’est une somme folle, à l’image de la surenchère de moyens étalés par les plateformes pour faire trembler la concurrence. Avec 465 millions de dollars dépensés par Prime Video pour sa seule première saison, Les Anneaux de pouvoir est, de loin, la série la plus chère de l’histoire. En comparaison, House of the Dragon, sa concurrente médiévale de HBO, n’a disposé « que » de 200 millions, et The Pacific, longtemps sommet du luxe, n’avait coûté « que » 150 millions en 2010. Prime Video, encore en seconde ligne dans la bataille du streaming, vient donc d’accoucher d’un monstre, porté par une marque mastodonte, Le Seigneur des anneaux… Lire la suite


p “Détox” (Netflix)

Léa (Tiphaine Daviot), suspendue aux réseaux sociaux pour mieux stalker son ex, et sa cousine Manon (Manon Azem), scrolleuse compulsive depuis que des haters fustigent sa carrière sur la Toile, entament une « détox » : elles décident de se passer d’écrans durant un mois complet. Mais la génération Y sait-elle encore vivre sans Facebook, Twitter, Instagram, Google maps (ou Netflix) ? Malgré son ambition emballante de moquer avec un ton décalé les travers de ses héroïnes et de notre société hyper connectée, Marie Jardillier (créatrice de la série avec Joël Nsita et Estelle Koenig) tombe plutôt dans la caricature – personnages stéréotypés, dialogues attendus – et frôle le discours réac en décrivant une jeunesse complètement désarmée sans technologie. « Je passe ma vie à regarder des vidéos de merde sur Internet, alors que je devrais lire des livres ! » s’exclame faussement Manon quelques heures après avoir lâché son smartphone. À bon entendeur… C. M.-M.


p “Devil in Ohio” (Netflix)

La recette Netflix pour qu’un thriller ne vire pas au capharnaüm paranormal ? S’inspirer d’une histoire vraie. Devil in Ohio s’appuie sur le best-seller éponyme de Daria Polatin, récit authentique autour d’un culte satanique. En accueillant Mae, une jeune fille traumatisée, le Dr. Suzanne Mathis – Emily Deschanel (Bones), psychiatre cette fois – déclenche une avalanche d’événements sinistres. Sans créer le grand frisson, cette série de rentrée se laisse regarder avec gloutonnerie. Les références un peu grossières aux symboles diaboliques et la simplicité des profils adolescents sont sauvées par le personnage de Suzanne, dont le passé trouble est la seule interrogation qui nourrit vraiment le suspense. M.M.


o “Romulus” (Prime Video)

Vous pensiez tout connaître de la création de Rome ? Romulus, série italienne créée en 2020 et désormais disponible sur Prime Vidéo, nourrissait l’intéressante ambition de vous prouver le contraire. Située au VIIIe siècle avant Jésus-Christ, elle revient sur le destin de Romulus et Remus, les fondateurs de la cité antique. L’idée de Matteo Rovere, son créateur ? Se débarrasser de la mythologie pour ancrer la légende dans l’Histoire. Au point de dialoguer les épisodes en latin archaïque. Parti pris intéressant sur le papier qui se révèle involontairement humoristique sur le petit écran. Car Romulus s’inscrit avec brio dans la catégorie des séries dont on peut saisir l’essentiel en se contentant de les écouter. Le cocktail de violence et de sexe est en effet surligné à grand renfort de bruitages non équivoques. Le pire de ce que l’on peut trouver au rayon des séries d’époque… M.L.

Sur les chaînes télé

p Et la montagne fleurira (France 2)

Ringardes, les sagas de l’été ? Un peu, si l’on en croit la raréfaction du genre. Pas sûr que cette nouvelle venue relance la mode… Délaissant la veine fantastique de Dolmen ou Inquisito, qui avait pris le dessus dans le courant des années 2000, Et la montagne fleurira revient aux fondamentaux : une histoire de famille qui chante la beauté d’un terroir – jusque dans son titre (souvenez-vous du Vent des moissons et du Château des oliviers)… Lire la suite


r Hidden, saison 1 (Polar+, rediffusion)

La capitaine Cadi John est mutée dans sa ville natale, nichée au cœur du magnifique massif montagneux gallois de Snowdonia, pour aider ses sœurs à s’occuper de leur père mourant, lui-même ancien flic. À peine arrivée, elle est chargée d’élucider le meurtre d’une jeune fille, Mali Pryce, repêchée dans une rivière. Tout porte à croire que Mali a été séquestrée pendant plusieurs années. Cette affaire entraîne Cadi et son partenaire, Owen Vaughan, à réexaminer d’autres disparitions non résolues. Une évidence macabre s’impose à eux : un tueur en série sévit dans la région depuis une décennie… Lire la suite


p Good Doctor, saison 5 (TF1)

Devant une assistance attendrie, le Dr Shaun Murphy est sur le point d’échanger ses vœux nuptiaux. Soudain le ciel s’assombrit et le tonnerre interrompt la cérémonie. Sa fiancée le rassure, elle a tout prévu. Elle sort des boules Quies et les invités, eux, leurs parapluies. Mais la foudre s’abat sur un arbre qui s’écrase sur la presque mariée… Heureusement, toute cette scène n’était qu’un affreux cauchemar. À l’image de cette entame d’épisode cliché, Good Doctor réemprunte un chemin déjà largement foulé. La cinquième saison, comme les précédentes, repose largement sur les épaules de Shaun Murphy (Freddie Highmore), le jeune médecin atteint du syndrome d’Asperger… Lire la suite


r Virage Nord, minisérie (Polar+, rediffusion)

Dans une petite ville du Nord, un club de foot au passé glorieux se bat pour éviter la relégation. Lors d’un match décisif, un supporter, frère de l’un des joueurs, est poignardé. L’entraîneur de l’équipe appelle au secours sa fille Alexandra, inspectrice de police à Paris : son autre fille, Mathilde, est soupçonnée du meurtre… Le retour d’une jeune enquêtrice dans la région qu’elle a fuit quelques années plus tôt rappelle Top of the Lake (la première saison), de Jane Campion. L’atmosphère, tantôt glacée, tantôt ouatée, évoque, elle, la série scandinave Bron / Broen. De sacrées références, mais qui ne parasitent jamais la singula­rité de ce thriller envoûtant… Lire la suite


r Vise le cœur (TF1)

Il suffit de pas grand-chose pour donner un charme neuf aux formats rebattus. Un commissariat, des crimes, deux flics qui se chamaillent… On connaît la chanson et pourtant, dans Vise le cœur, la magie opère, grâce à l’exigence et à la plume alerte des deux bonnes fées de Profilage, Fanny Robert et Sophie Lebarbier, dont c’est la nouvelle création. Leur héroïne, Julia (l’impeccable Claire Keim), essuie des représailles pour avoir dénoncé un viol perpétré par des collègues de la PJ. Leur héros, Novak (l’irrésistible Lannick Gautry), est un filou du barreau qui cherche à se racheter une conscience en devenant preux commissaire… Lire la suite


o Face au doute, minisérie (Arte)

Une patiente âgée de Hana Kucerová, infirmière dans un hôpital public du nord de la République tchèque, meurt lors d’une de ses gardes de nuit. Ses supérieurs découvrent qu’une erreur a été commise sur ses perfusions. A-t-elle été euthanasiée ? Est-ce juste une négligence ? Le caractère distant et froid de la soignante en fait une coupable idéale. Bientôt, on l’accuse d’être à l’origine d’autres morts suspectes… Lire la suite


o Hors saison (France 3)

Dans un paysage de carte postale, un chalet isolé. Une scène horrifique est pourtant sur le point de s’y produire. Pour effacer les traces d’un drame, le corps sans vie d’une femme va y être découpé. Le bruit d’une tronçonneuse déchire le silence des Alpes. Flash-back. Deux jours plus tôt. La capitaine Sterenn Peiry est furieuse. Un cas d’homicide va lui échapper. Son supérieur hiérarchique veut lui éviter de revenir aux Cimes, la station de ski où, quelques années auparavant, elle a vécu un cauchemar qui continue de la hanter. Devant son insistance, il finit par céder et lui confie le dossier… Lire la suite


o Gossip Girl, saison 1 (TFX, rediffusion)

Quoi de neuf du côté de l’Upper East Side, le quartier le plus chic de New York ? Presque dix ans après la fin de la série Gossip Girl (2007-2012, qu’elle repose en paix !), voilà qu’on nous replonge dans les intrigues, les amours et les tourments de la jeunesse dorée locale. On imagine sans peine le raisonnement qui a mené à ce reboot aussi lisse et luxueux qu’une pub de parfum dans un duty free : comment renouveler les héros d’autrefois (souvenez-vous du sulfureux Chuck, de Blair la peste, et de tous leurs copains pourris-gâtés), leurs secrets d’alcôve pré-MeToo, et leurs manigances d’héritiers blancs hétéro-décomplexés ?… Lire la suite

Lien source : “Le Seigneur des anneaux”, “Et la montagne fleurira”, “Vise le cœur”… Que valent les séries de la semaine ?