Football : “La différence de statut des clubs rentre en ligne de compte”, déplore le coach de Rodez après le revers à Caen

Laurent Peyrelade a ainsi pointé ce samedi soir en conférence de presse d’après-match le niveau de l’arbitrage. Pour le compte de la 13e journée, lui et les siens se sont inclinés à Caen 2-0, alors qu’ils ont joué toute la deuxième période à 10 contre 11 après qu’Abdallah a été exclu pour un tacle à retardement. Au classement de la Ligue 2, le Raf reste 17e et relégable.

Laurent Peyrelade, entraîneur de Rodez

C’est déjà dur de jouer à onze contre onze, alors à dix… C’est encore plus difficile. Ça, c’est mon premier regret. Le second, c’est le deuxième but, qui arrive très vite après le premier. C’est une défaite logique, car ils sont plus forts que toi. Mais le rouge change énormément la donne sur ce match-là. Si nous, on prend un rouge sur cette faute, Ntim doit en prendre un aussi à la fin et Abdi doit prendre un jaune avant notre expulsion. C’est ce qui m’énerve. La différence de statut des clubs rentre en ligne de compte à un certain moment. Mais c’est tous les ans comme ça.

Stéphane Moulin, entraîneur de Caen

On a fait un bon match. Après, je le dis tout de suite : on ne va pas fanfaronner. On est contents, parce qu’on se relève après la défaite de la semaine dernière (4-0 à Laval, NDLR). On a montré nos intentions dès le début du match, avec une volonté d’aller presser systématiquement. Le score aurait déjà dû être en notre faveur à la mi-temps, parce qu’on a globalement assisté à une attaque-défense.
 

Lien source : Football : "La différence de statut des clubs rentre en ligne de compte", déplore le coach de Rodez après le revers à Caen