Fédération française de rugby: Bernard Laporte est sorti de garde à vue, sans poursuites à ce stade

De nouveaux ennuis judiciaires pour Bernard Laporte. Le président de la Fédération française de rugby (FFR), en retrait depuis mi-décembre, a été placé en garde à vue quelques heures ce mardi dans une affaire de blanchiment de fraude fiscale aggravée, mais en est ressorti en soirée sans poursuite à ce stade.

“Il est sorti sans aucune convocation de police, ni de présentation à un juge d’instruction”, a déclaré à l’AFP l’un de ses avocats, Me Jean-Pierre Versini-Campinchi. Le parquet financier national (PNF) a confirmé qu’il était ressorti libre.

M. Laporte était accompagné lors de son audition de Me Thierry Nesa, son conseil fiscal.

Dans un communiqué transmis à l’AFP, ce dernier a indiqué “qu’il s’agirait d’une donation consentie il y a plus de 12 ans à un ancien rugbyman ami et associé de Bernard Laporte, donation qui n’aurait pas été régulièrement déclarée à l’administration fiscale”.

Enquête distincte

“Il est établi que Bernard Laporte n’a perçu aucune somme et ne se trouve impliqué qu’en qualité d’associé”, a-t-il ajouté, soulignant que ni la FFR ni le rugby en général ne pouvaient être “impactés par ce dossier privé”.

Selon une source proche du dossier, cette enquête est distincte de l’affaire dans laquelle le patron du rugby français a été condamné le mois dernier en première instance à deux ans de prison avec sursis, au côté de l’homme d’affaires Mohed Altrad, président du club de Montpellier et condamné pour sa part à 18 mois de prison avec sursis.

Lien source : Fédération française de rugby: Bernard Laporte est sorti de garde à vue, sans poursuites à ce stade