Déchets alimentaires : au 1er janvier 2024 le compostage sera obligatoire, ce qu’il faut savoir

À compter du 1er janvier 2024, tous les particuliers seront tenus de trier leurs déchets alimentaires dans une poubelle dédiée ou dans un point d’apport volontaire. Ce qu’il faut savoir, ce que dit la loi.

Comment va fonctionner le compostage obligatoire ?

À partir du 1er janvier 2024, tous les foyers français devront avoir un moyen de trier leurs biodéchets… Soit en les compostant eux-mêmes dans leurs jardins ou dans leurs cuisines soit en les apportant sur des points de collectes mis à disposition dans les espaces publics. Cette loi qui vise à lutter contre le gaspillage alimentaire, prévoit également une amende en cas de non-respect du tri des biodéchets.

Que devra-t-on composter ?

Attention le tri des biodéchets ne signifie pas que l’on tout mettre au compost… Les “gros déchets” végétaux comme les coupes d’arbres devront toujours être déposés en déchetterie… Le tri des déchets de cuisine est le principal enjeu de cette nouvelle loi… À partir du 1er janvier 2024, vous devrez donc disposer d’un “bio-seau” qui recueillera vos déchets de cuisine. À savoir, les déchets humides comme les épluchures de légumes ou de fruits, marc et filtres à café, sachets de thé, tisane, et les déchets secs comme les boîtes à œufs en carton, les coques de noisettes et de noix ou les rouleaux de papier hygiénique coupés en morceaux.

Comment trier les biodéchets dans un appartement ?

Pas d’inquiétude si vous vivez en appartement, il est tout à fait possible de composter dans un petit espace ! Notez, qu’un composteur ne sent pas mauvais si vous respectez toutes les règles de compostage. Il existe de nombreux bacs à compost compacts et design qui s’immisceront facilement dans votre appartement. Pensez notamment aux bokashis, des composteurs tendance venus du Japon. Si vous vivez en appartement, il sera plus efficace d’utiliser un lombricomposteur. En effet, les vers présents dans votre bac à compost vont accélérer le compostage de vos déchets alimentaires. Vous avez un balcon ? C’est l’idéal ! Vous pourrez composter facilement vos biodéchets à l’extérieur. Pour les plus réticents, tournez-vous vers les composteurs collectifs de votre ville.

Comment trouver un composteur collectif ?

Si vous ne désirez pas conserver votre compost dans votre appartement, optez pour un composteur partagé ! Le site biodechets.org propose une carte des composteurs collaboratifs pour vous aider à trouver des bacs tout près de chez vous. Il suffit de choisir un emplacement, de contacter le responsable, et de s’inscrire.

Quel sera le montant de l’amende ?

Le texte de loi à proprement parler ne prévoit aucune amende en cas de non-compostage… Cependant si l’on se réfère à l’amende prévue par l’article R632-1 du code pénal prévoit bien une amende en cas de non-respect des consignes de tri, comme le contenu des bacs, le non-respect des jours de collecte etc. Et elle pourrait donc s’appliquer si l’on ne respecte pas le tri des biodéchets… En théorie donc, elle est de 35€ avec une majoration pouvant atteindre 75 €.

Lien source : Déchets alimentaires : au 1er janvier 2024 le compostage sera obligatoire, ce qu'il faut savoir