Comment des cheminots ont aidé des Juifs à Lille : “Sauvons les enfants” sur France 3, un documentaire poignant

Gare de Lille, 11 septembre 1942. Une quarantaine de Juifs échappent, grâce à des cheminots, à la déportation. Un documentaire rigoureux et sensible réanime ce sauvetage oublié, l’un des plus importants de la Seconde Guerre mondiale.

Il y a des vies qui disparaissent à bas bruit, englouties par l’Histoire et la folie des hommes. Des noms noyés dans la litanie des listes, attendant que quelqu’un les en sorte pour rendre une dignité à qui les a portés. C’est le cas de Fanny Berger, grand-tante de la documentariste Catherine Bernstein, qui lui a consacré un film mémorable en 2006 : Assassinat d’une modiste. Contrairement à cette chapelière, spoliée puis déportée à Auschwitz où elle est morte en juillet 1943, des Juifs ont échappé ici ou là à l’extermination, bénéficiant d’actions clandestines plus ou moins concertées que l’Histoire a rarement retenues. Qui connaît le destin des familles raflées le 11 septembre 1942 dans le Nord-Pas-de-Calais, envoyées dans une gare de Lille, où certains ont été arrachés de peu à un convoi en partance pour la mort ? Catherine Bernstein nous raconte leur histoire dans Sauvons les enfants, diffusé sur France 3.

Ce sauvetage, l’un des plus importants de la Seconde Guerre mondiale, elle en a fait la découverte dans un ouvrage paru chez un petit éditeur de Marcq-en-Barœul (Sauvons les enfants, éd. Les lumières de Lille, 2016). « Je n’étais pas la seule à tout ignorer de cet épisode », explique la cinéaste, qui croisa par hasard l’historienne Annette Wieviorka à l’épicerie de son quartier. « Elle-même n’en avait jamais entendu parler » − ce qui ne manque pas de surprendre, lorsque l’on sait que l’auteur de ce livre, Grégory Célerse, n’a d’historien que la passion.

  • Paiement sécurisé
  • Sans engagement
  • Désabonnement simple

Lien source : Comment des cheminots ont aidé des Juifs à Lille : “Sauvons les enfants” sur France 3, un documentaire poignant