Aveyron : la réalisatrice aux trois césars Houda Benyamina va poser ses caméras à La Couvertoirade

Au printemps prochain, une partie du deuxième long métrage de la réalisatrice (caméra d’or à Cannes en 2016 et César du meilleur film, entre autres) sera tournée dans la cité fortifiée. 

La notoriété de la cité fortifiée de La Couvertoirade et du Larzac intéressent toujours le cinéma. Les décors naturels se prêtent effectivement facilement aux films d’aventures et de fantasy, et jusqu’aux webséries qui aiment s’y dérouler. De grands films y avaient été en partie tournés, comme le doublement césarisé “Molière” d’Ariane Mnouchkine en 1977 sur le plateau, ou encore “Cartouche”, avec Jean-Paul Belmondo, en 1961 dans la cité templière.

Mais La Couvertoirade se prépare à retourner dans la cour des grands avec le tournage du film visiblement très attendu d’Houda Benyamina (réalisatrice de “Divines”, film triplement césarisé). Un film adapté des “Trois mousquetaires”, d’Alexandre Dumas, doté de gros moyens qui sera tourné essentiellement en Occitanie, entre le 19 avril et le 15 juin 2022, avec les somptueux décors du lac du Salagou dans l’Hérault, mais également quelques scènes au cœur de la cité hospitalière.

Un repérage effectué il y a quelques jours

Une centaine de professionnels y sont attendus pour deux jours de tournage avec une logistique assez impressionnante.

C’est lors d’un premier repérage effectué en ce début d’année que le choix des lieux a été acté. Le moulin dans son environnement paysager exceptionnel et les ruelles pavées ont visiblement séduit l’équipe de tournage. Il faudra donc s’attendre à croiser quelques carrosses accompagnés de mousquetaires lors du tournage de ce film d’aventures que la réalisatrice présente comme “une comédie dramatique, un film initiatique, un film politique, un film d’action”.

Des dames mousquetaires

Les actrices Oulaya Amamra, Lou De Laâge, Déborah Lukumuena et Sabrina Ouazani seront les Quatre mousquetaires de ce futur “Toutes pour une”. À ne pas confondre avec “Une pour toutes”, de Claude Lelouch, avec Jean-Pierre Marielle, Anne Parillaud et Alessandra Martines.

En mai 2016, au festival de Cannes, la réalisatrice a reçu la Caméra d’or pour son premier long métrage, “Divines”, qui a remporté également trois César en février 2017, dont celui du meilleur premier film, mais aussi le César du meilleur espoir féminin pour Oulaya Amamra et le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour Déborah Lukumuena, deux actrices désormais “fétiches” que l’on retrouvera dans “Toutes pour une”.

Lien source : Aveyron : la réalisatrice aux trois césars Houda Benyamina va poser ses caméras à La Couvertoirade