Assemblée nationale : la candidature du RN à la présidence du groupe sur l’antisémitisme crée une vive émotion

Le RN a indiqué qu’il souhaitait présider le groupe d’études de l’Assemblée nationale sur l’antisémitisme.

Ce matin, les différentes composantes de l’Assemblée nationale ont formulé leurs vœux pour la répartition des 80 groupes d’étude. Le RN s’est ainsi “positionné prioritairement” pour la présidence du groupe sur l’antisémitisme comme l’a confirmé le député RN Sébastien Chenu, par ailleurs vice-président de l’Assemblée nationale. L’annonce a fait vivement réagir la majorité et les différents groupes de gauche.  

Le Conseil représentatif des institutions juives de France ( CRIF) a dénoncé “une ineptie et une manipulation inacceptables” si cela devait arriver. Le président du CRIF Yonathan Arfi a appelé les députés à “tout faire” pour empêcher cette perspective.

Un groupe d’étude sur l’antisémitisme à @AssembleeNat présidé le #RN !?
Si cela devait arriver, jamais le Crif et les institutions juives ne participeront à cette mascarade.
Ce serait une ineptie et une manipulation inacceptables.
(1/2) pic.twitter.com/fcORUMYgxM

— Yonathan Arfi (@Yonathan_Arfi) November 9, 2022

#Antisémitisme: la répartition des groupes d’études de l’assemblée n’a pas été actée. Nous nous opposons à l’attribution du groupe sur l’antisémitisme au RN, comme l’a dit @SylvainMaillard en réunion intergroupes. Ce groupe a toujours fait partie de la majorité et doit le rester.

— Benjamin Haddad (@benjaminhaddad) November 9, 2022

“Nous nous opposons à l’attribution du groupe sur l’antisémitisme au RN”, affirme le porte-parole du groupe Renaissance Benjamin Haddad, confirmant que l’attribution de sa présidence n’est “pas actée”. Ce groupe, présidé par le député LREM Sylvain Maillard lors de la précédente législature, “a toujours fait partie de la majorité et doit le rester”, estime-t-il.

Face à l’agitation soulevée par cette information, la présidente de l’Assemblée nationale Yael Braun-Pivet s’est fendu d’un communiqué pour rappeler que rien n’était encore acté et que la procédure suivait son cours jusqu’au 7 décembre.

ud83dudcc4 Groupes d’études : je rappelle qu’aucune liste, aucune création, aucune attribution n’est actée avant décision du bureau de l’Assemblée u2935ufe0f pic.twitter.com/yQD2LE9kUK

— Yaël Braun-Pivet (@YaelBRAUNPIVET) November 9, 2022

Lien source : Assemblée nationale : la candidature du RN à la présidence du groupe sur l'antisémitisme crée une vive émotion