Anne, 74 ans, n’a jamais compté sur un homme : « L’argent dans un couple est un détonateur »

Portefeuille en couple

Qui paye quoi ? Tabou, l’argent l’est toujours, même en amour. Près de 40 % des couples n’en parlent pas. « L’Obs » vous propose cinq nouveaux épisodes de nos « portefeuilles de couple », à retrouver dans ce dossier. Ainsi que des entretiens, l’un avec l’autrice Titiou Lecoq qui sort cette semaine un livre « le Couple et l’argent ». L’autre avec la sociologue Céline Bessière.

Si vous souhaitez nous parler de votre budget, vos factures, vos Tricount, votre compte commun, vos dépenses invisibles et votre déséquilibre salarial, écrivez-nous : [email protected]

D’aussi loin qu’elle s’en souvienne, Anne, 74 ans, a toujours géré seule son argent. « Je n’ai rien contre les hommes, déclame-t-elle. J’en suis tombée amoureuse, j’en ai même épousé deux, mais j’en suis aussi arrivée à la conclusion que dans la vie, il vaut mieux compter sur soi-même pour s’en sortir financièrement. »

Gagner de l’argent en travaillant, le dépenser à sa guise, le gérer, l’investir pour le faire fructifier, le mettre de côté pour la sécurité de la famille ou financer les projets d’avenir, Anne dit qu’elle a des réflexes de « fourmis », réflexes qu’elle pense avoir développés dans son enfance. « Mes parents ont connu la guerre, l’Occupation, les tickets de rationnement, j’ai grandi dans une famille où l’argent était quelque chose de précieux que jamais on ne gaspillait », se souvient-elle.

A 17 ans, la jeune femme enchaîne les petits boulots. L’argent – le sien – est alors dépensé

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite, profitez de nos offres dès 1€

En choisissant ce parcours d’abonnement promotionnel, vous acceptez le dépôt d’un cookie d’analyse par Google.

  • Paiement sécurisé
  • Sans engagement
  • Accès au service client

Lien source : Anne, 74 ans, n’a jamais compté sur un homme : « L’argent dans un couple est un détonateur »